tapemovie

environnement modulaire intermédia





Présentation



tapemovie est un environnement logiciel modulaire dédié a l'écriture et au contrôle intermedia (son, video, 3D, lumière) en temps réel. Testé, éprouvé et validé sur de nombreuses productions depuis 2007 pour le théâtre, la danse mais aussi le concert, la performance et l'installation, il permet une écriture précise des différents media et de leurs interactions tout en permettant des connections vers de multiples périphériques. Il est fabriqué à partir de max/msp/jitter et existe comme application autonome (téléchargement gratuit).

Développé par Tom Mays, Olivier Pfeiffer et Renaud Rubiano en partenariat avec didascalie.net, il participe à l'évaluation des prototypes du projet de recherche virage autour des interfaces de contrôle et d'écriture. Il s'enrichit ainsi en documentation afin d'ouvrir son utilisation pour les tests du séquenceur via son site internet. Des développements sont en cours sur l'intégration de futurs protocoles réseaux et de formalisme des contraintes d'écriture temps réel.

Télécharger un article de Tom Mays et Renaud Rubiano présentant tapemovie, dans le cadre des Journées d'Informatique Musicale 2010.

Historique



Initié par l'environnement modulaire de Tom Mays et de son experience acquise notemment à l'Ircam, tapemovie est préfiguré par la collaboration de Tom avec Olivier Pfeiffer et Georges Gagneré lors du spectacle La pluralité des mondes et la mise en place de l'environnement vidéo par Renaud Rubiano et Pascal Baltazar lors du spectacle Espaces Indicibles.
Dès lors le framework tapemovie est né et facilite grandement les inter-connexions de paramètres et des modules sont construits pour chaque périphérique utilisé et chaque effet crée. C'est à la fin 2007 que l'équipe décide de réaliser une application regroupant ces 2 environnements et différents modules sous le nom de tapemovie afin de les proposer à la communauté en permettant l'utilisation et la personnalisation sans connaissance ni de licence MaxMspJitter.
Entre 2008 et 2009, le spectacle Les révélations d'une ombre est réalisé entièrement avec tapemovie, en inter-communication avec Dlight (pour la lumière) et à l'aide de lémurs comme interfaces de contrôle.