Dispositif


Le cas de l'utilisation des capteurs physiologiques pour la performance Motions dans le cadre des Ateliers du Reseau Arts Numériques (RAN) a permis de formaliser une architecture quand à la manipulation d'environnements modulaires à l'aide de ces signaux.

Les capteurs étaient de multiples sources, avec des débit différents selon les marques, et des échelles de valeurs hétéroclites. En revanche, chacun envoyait des messages OSC (OpenSoundControl) à travers le réseau, sous forme d'unicast, de multicast ou de broadcast.
De plus, n'ayant pas de moyen de travailler sans ces signaux très particuliers, il a fallu envisager l'enregistrement et la re-lecture possible de ces captations afin de ne pa mobilisé l'interprète et le matériel pendant les phases de composition, tout comme nous le faisons pour le camera-tracking en enregistrant le live pour pouvoir l'analyser en différé.

Image