ORGANISATEURS : Théâtre National de Strasbourg en partenariat avec l'IRCAM (conventionné AFDAS)

DATES : Lundi 1er au vendredi 12 octobre 2007 : 70 heures

LIEU : Théâtre National de Strasbourg - Présentation du stage sur le site du TNS - sur le site de l'IRCAM

CONTACT : Roland Reinewald, directeur technique de l'Ecole ou Georges Gagneré, coordinateur du stage


Profil professionnel des stagiaires

Régisseurs son, régisseurs vidéo, régisseurs généraux, vidéastes, infographistes 3D, réalisateurs sonores, metteurs en scène, chorégraphes, scénographes qui souhaitent utiliser les sons et les images à l'intérieur de l'espace scénique dans une dynamique temps réel.

Pré-requis, expérience professionnelle

  • Expérience des spécificités du spectacle vivant
  • Volonté d'explorer l'écriture et la manipulation des sons et des images en relation dynamique avec les interprètes et l'espace
  • Capacité à travailler en équipe et à appréhender la transversalité des enjeux de disciplines (jeu, mise en scène, chorégraphie, scénographie, son, images) et de compétences (artistique, numérique, technique) complémentaires.

Présentation

Cette formation a pour but une appropriation des enjeux de l’écriture numérique interactive (multimédia, temps réel, interactivité) dans le cadre du spectacle vivant et de leur application aux problématiques de tous les corps des métiers artistiques et techniques sur un plateau et dans un espace scénique.

La première semaine sera orientée sur une sensibilisation à des outils et des méthodes d’écriture permettant d’aborder les conditions de création de dispositifs temps réel interactif sur le plateau de théâtre. Une attention particulière sera portée sur l’importance d’une mise en correspondance adéquate entre intentions artistiques et dispositifs technologiques. Aussi les relations étroites entre l’écoute et l’écriture du sonore, ainsi que l’inscription dynamique d’images dans une scénographie seront abordées parallèlement à la présentation des nouvelles potentialités expressives et des nouvelles compétences qui en découlent (programmation et régie numérique). La formation proposera aux stagiaires des exemples documentés de spectacles et la réalisation de travaux dirigés théoriques et pratiques. En tant que partenaire de cette formation, L’Ircam présentera les dernières avancées dans le domaine des nouvelles technologies du son et des interfaces et détaillera un panorama de dispositifs dans la perspective d’une mise en œuvre artistique.

La seconde semaine sera consacrée à la mise en œuvre des méthodes d’écritures et des dispositifs numériques présentés en première semaine. Les stagiaires seront encadrés par une équipe compétente de développeurs et régisseurs numériques. Cette mise en situation sera pratiquée dans un décor avec un acteur professionnel sur un plateau de théâtre du TNS (Studios Kablé). La réalisation a pour objet l’appropriation des contraintes d’un travail collectif transdisciplinaire impliquant la mise au point d’instruments complexes. Il s’agira de suivre un processus créatif en construction permanente au fil des répétitions impliquant tous les participants habituels de la création théâtrale, techniciens, interprètes et concepteurs.

Une attention particulière sera portée à la présentation du contexte professionnel actuel de production dans le domaine des nouvelles technologies et des centres de ressources existants en vue de permettre aux stagiaires de poursuivre leur recherche à l’issue du stage.

Formateurs

Georges Gagneré metteur en scène et concepteur de dispositifs multimedia temps réel
Daniel Deshays créateur son
Pascal Baltazar compositeur et développeur numérique
Olivier Pasquet assistant musical à l’IRCAM
Tom Mays compositeur et développeur numérique
Olivier Pfeiffer régisseur audionumérique
Renaud Rubiano régisseur lumière et vidéonumérique
Christophe Caustier : comédien

Programme

1ère semaine :
- Préliminaires théoriques : qu’est ce que le temps réel, l’interactivité et l’intérêt d’une écriture scénique multimédia dans le cadre du spectacle vivant.
- Introduction à la manipulation de logiciels temps réel et panorama des ressources existantes (max/MSP/jitter/softvns, puredata/gem, isadora, modul8, virchor, eyesweb, jamoma, etc.)
- conception d’un dispositif interactif temps réel prenant en compte un espace scénique complet (jeu/danse, son, image, lumière, espace). Initiation à la notion d’écriture sonore et vidéoscénographique (avec la participation de Daniel Deshays). Les positions des régisseurs numériques, des développeurs informatiques et des artistes concepteurs dans la construction d’un tel dispositif.
- présentation du centre de ressource et des outils spécifiques développés à l’Ircam, notamment dans le domaine de la capture du geste et du travail avec la voix
- phasage de la réalisation d’un dispositif temps réel dans un spectacle (choix des outils/plateforme, développement, répétitions, exploitation). Fiche technique et préparation du matériel.
- Comment intégrer l’interprète au cœur du dispositif : le travail avec les capteurs physique, le tracking et la capture du geste, la relation à l’espace de diffusion sonore, à la caméra et à l’espace de projection visuelle.
- Comment intégrer un régisseur en fonction de ses connaissances numériques dans la manipulation d’un dispositif temps réel complexe – présentation d’environnements stables de création et de conduite adaptés à la scène théâtrale ou chorégraphique.

2ème semaine :
- Mise en œuvre d’un projet de performance mobilisant les connaissances acquises lors de la semaine précédente, notamment sur l’écriture de l’espace sonore et visuel, et sur l’intégration des outils fournis par l’Ircam
- Confrontation des dispositifs à un acteur professionnel et à un espace scénique defini.