Présentation du groupe de travail environnements

Objectif

Aujourd'hui le besoin se fait ressentir de différents modules et plugins qui puissent communiquer entre eux afin de former un environnement global d'écriture et de contrôle des media.
Il s’agit donc pour chaque participant d’étudier sa méthode de travail et de rechercher collectivement les moyens de la rendre inter-opérable avec les autres, sous la forme, à déterminer, d’un protocole, d’un concept ou d’un logiciel; une représentation du dispositif numérique dans sa globalité, permettant à tous les partenaires impliqués dans une création de développer une écriture collective plus stimulante.

Historique

Les notions d’inter-opérabilité et d’intermédialité ont été abordées dans le cadre du projet de recherche Virage autour du prototypage d’un logiciel centralisant les données de contrôle et de paramétrage dans une perspective de temps souple et conditionnel. La recherche s’est notamment appuyée sur les expériences artistiques menées avec l’environnement Tapemovie qui s’efforce de faire communiquer étroitement traitements image, son et contrôleurs externes. Essentiellement conduite dans l’univers Max/MSP/Jitter, il est rapidement apparu nécessaire d’élargir cette première étape à d’autres horizons.
Les participants actuels du groupe de travail utilisent des environnements (logiciels et matériels) d’ origines très variées et souhaiteraient pouvoir en améliorer l’utilisation en création en consolidant un dialogue souple avec les multiples partenaires qu’ils croisent au sein même d’une production ou bien au fil des spectacles.

Moyens envisagés

Le protocole minuit développé par la plate-forme Virage est un premier pas vers cette visibilité d'ensemble des paramètres disponibles. Le travail réalisé dans le cadre du prototypage du séquenceur temporel Virage, aujourd’hui poursuivi à travers le logiciel Acousmoscribe (par le LAboratoire Bordelais de Recherche en Informatique), offre un cadre de réflexion possible.
La nodelib développée par Theo De La Hogue (GMEA) permet de construire un arbre de paramètres dans le framework Jamoma (prochainement instanciée dans la version 0.6). Cette bibliothèque d'outils, nécessaire à la représentation du projet, sera accessible pour de multiples applications dans le futur.
Cette librairie est en cours d'implémentation dans Max 5 et M4L (via Jamoma 0.6).
Nous allons étudier la pertinence et la faisabilité de son implémentation dans d'autres environnements logiciels, par exemple Live, Modul8, Dlight, Quartz Composer, Pure Data et sur des interfaces embarquées comme Arduino, Make.
Les pistes de gestion de projet abordées dans l’environnement Tapemovie par Tom Mays, Renaud Rubiano et Olivier Pfeiffer semblent complémentaires des potentialités du framework jamoma.
Le projet européen Integra aborde aussi les problématiques de séquençage temporel, de communication entre divers environnements logiciels et offre des perspectives stimulantes de convergence.
Tous les logiciels n'ayant pas les mêmes facilités d'écriture, et tous les praticiens n'ayant pas les mêmes méthodes de travail, un "toolkit" d'écriture sous deux formes, logicielle et protocolaire, s’avère nécessaire.

Image "Cas de figure n°1 - Noyau central"
Un projet avec plusieurs environnements logiciels ou matériels gérés par un "noyau" (noyau inspiré de Tapemovie, Séquenceur Virage, etc.).
Implémentation :
Un serveur central contrôle l'ensemble des outils et dispositifs mis en oeuvre. Différents environnements logiciels ou matériel sont contrôlés par ce serveur et lui renvoient les informations concernant leur état.

Cas de figure n°2 - Noyau introduit dans le framework - système éclaté
Un projet avec plusieurs environnements logiciels ou matériels gérés par différentes personnes qui ne cherchent pas à avoir un noyau central mais un protocole de communication efficace (minuit, copperlan, etc.).
Implémentation :
L'ensemble des logiciels discutent et se tiennent informés de leurs états à travers un protocole de communication et d'échange complet.
Image

Résultats attendus du groupe de travail

  • Un noyau d'écriture (toolkit ou logiciel)
  • Un protocole de communication de type cloud et une implémentation dans les logiciels suivants : Modul8 - Open Frameworks - Pure data - Live - Dlight - MaxMspJitter (Z,Tape,Seqcon) - Oscullator/Junxion - Arduino - Quartz Composer - Processing. Une suite possible avec copperlan, ethersound, Blender, integra, etc.