Conclusion - Le futur du groupe de travail - Remerciements

Outils et pratiques du sonore dans le spectacle vivant
Groupe de travail interdisciplinaire | Association Française d'Informatique Musicale


Conclusion


Nous avons ici esquissé des directions de travail et de recherche, inévitablement partiales et discutables, en vue de répondre à ce besoin par le développement de l’aspect générique des outils et dispositifs employés, à travers notamment la mise au point de protocoles et d’architectures communes et la mutualisation des moyens.

En outre, la dynamique contradictoire entre deux aspirations opposées et également indispensables à la création, que l’on pourrait résumer au conflit entre les aspects « artistique et technique », n’a cessé de traverser notre étude durant les discussions, développements collectifs, et aussi lors des moments de mise en oeuvre. Il serait toutefois bien présomptueux de prétendre y avoir fourni une réponse, tant cette contradiction est un des moteurs de la création artistique, et particulièrement lorsqu’elle fait un usage de moyens techniques ou technologiques poussés.

Travail futur


Dans la continuité de cette étude, et en vue de permettre le développement d’environnements de régie numérique (audio, vidéo, lumière, et…), dans le contexte de la création artistique, un consortium a été mis en place, regroupant plusieurs des acteurs ayant participé au groupe de travail, en l’augmentant d’autres laboratoires et entreprises complémentaires, afin de créer une plate-forme de recherche autour des interfaces de contrôle et d’écriture multimodales et multimédia pour la création artistique et les industries culturelles, associant acteurs artistiques, entreprises et laboratoires académiques.
Ce projet, du nom de Virage, a été déposé au mois de mars 2007 auprès de l’Agence Nationale de la Recherche, section Audiovisuel et Multimédia (réseau RIAM).
Dans l’hypothèse où il aura été retenu, il constituera de fait une suite logique à cette étude et au groupe de travail, rassemblé grâce au soutien financier de l’Association Française d’Informatique Musicale, et à l’apport en industrie des structures y ayant participé.

Remerciements


Le groupe de travail tient à remercier Thierry Coduys qui , en donnant l’impulsion initiale à cette étude au sein de l’AFIM a permis que ce projet puisse se constituer. Il remercie aussi toutes les personnes ayant participé aux tables rondes, rencontres et réunions, et qui ont bien voulu lui accorder leur temps, principalement de manière bénévole, pour en faire avancer les contenus.