Les outils : maquette EVE

Outils et pratiques du sonore dans le spectacle vivant
Groupe de travail interdisciplinaire | Association Française d'Informatique Musicale

Les outils 4- maquette EVE :

(Environnement Versatile Expérimental)


Plusieurs membres du groupe de travail ont donc consacré un temps de développement à élaborer une première maquette, visant à expérimenter concrètement et à mettre à l’épreuve par la pratique les prospectives de développement dégagées par l’étude.
La Maquette EVE se présente comme un logiciel-hôte pouvant accueillir des modules développés selon le protocole Jamoma. La partie commune de EVE présente un certain nombre de fonctionnalités génériques :
  • mise en page des modules et classement dynamique par page
  • gestion des états des modules (presets)
  • gestion des « cues » (messages temporels de commande des paramètres des modules)
  • gestion des sorties audio (traitement et multi-diffusion)
  • gestion du matriçage des signaux audio et video

Un exemple de configuration de EVE

Image


D'autre part, la plate-forme propose d'établir une bibliothèque de modules, classée par développeur et appelée à croître au fur et à mesure des contributions. Une liste non exhaustive comprendrait les types de modules suivants :
  • génération AUDIO : lecteurs de fichiers son, entrées externes (micros, sources live...), processus de synthèse divers (analogique, FM, granulaire...)
  • traitements AUDIO : filtres, effets divers, plug-ins, traitements dynamiques... etc.
  • analyse AUDIO : suivi d'enveloppe, analyse de timbre et de hauteur...
  • génération VIDEO : lecteurs de media (films et images fixes), entrées externes (caméras, sources diverses...), synthétiseurs vidéo...
  • traitements VIDEO : filtres, processus de composition d'image...
  • analyse VIDEO : détection de formes et de gestes, suivi de couleurs et de mouvement...
  • sorties VIDEO : gestion des sorties physiques (écrans) et virtuelles (plans 3D). La gestion de la vidéo utiliserait la technologie GPU...
  • génération et manipulation 3D : objets virtuels, dessin et écriture spatialisés, systèmes de particules...
  • acquisition de données PHYSIQUES : capteurs de toutes sortes, interfaces de contrôle (controleurs MIDI, tablette graphique, Lemur...) ...
  • commande d'actionneurs PHYSIQUES : commande de moteurs, lumières, électrovannes... etc.

||L'interface de spatialisation|L'interface de Matriçage audio
Image| Image||

En résumé, EVE permettrait, grâce à l'intégration dans Jamoma, de transformer tout patch Max/MSP/Jitter en un module directement utilisable dans un environnement générique, et ce en un temps réduit (une à quelques heures pour un utilisateur habitué), permettant ainsi de relier ses données à d'autres processus, ainsi qu'à d'autres systèmes (grâce notamment au protocole OSC).
Cela dans le but, d'une part, de permettre à des utilisateurs souhaitant profiter des ressources des technologies temps réel de pouvoir le faire sans avoir à acquérir une expertise de programmation longue et laborieuse.
D'autre part, une personne possédant quelques bases de programmation pourra ainsi créer ses propres modules (ou modifier les modules existants) sans se soucier de toute la couche de programmation concernant l'architecture, qui est de loin la plus difficile à mettre en place.

L'utilisateur pourrait ainsi générer à sa guise autant de configurations différentes, pour chacun de ses projets, à partir des modules présents dans la librairie, ou de ceux qu'il aura créés pour l'occasion. Pour chaque configuration, il pourra générer autant de fichiers de « conduite », ou de « partitions interactives » qu'il le souhaite, et passer de l'une à l'autre en cours d'utilisation.

La version alpha de la maquette EVE n'est plus supportée, les développements ont été portés sur Jamoma et tapemovie dans le cadre du programme de recherche Virage, plate-forme de recherche sur les nouvelles interfaces de contrôle et d’écriture pour la création artistique et les industries culturelles

Plus d'informations sur demande par mail

Page suivante : Bilan